Vietnam Voyage, Voyage vietnam, Voyage au Vietnam Laos Cambodge, voyage Indochina, Tourisme vietnam, Hanoi voyage
A Propose de Nous | Contactez Nous |  English |  Français
 
ONLINE SUPPORT

Mr.Thao
khoaviettravel1
Mme.HOUSSARD
khoaviettravel.fr

Voyage au Vietnam
Voyage au Indochine
Hôtels à CanTho
Hôtels à DaNang
Hôtels à Halong
Hôtels à Hue
Hôtels à NinhBinh
Hôtels à Sapa
Hôtels à Cat Ba
Hôtels à Chau Doc
Hôtels à DaLat
Hôtels à Haiphong
Hôtels à Hanoi
Hôtels à HoChiMinh
Hôtels à HoiAn
Hôtels à Lai Chau
Hôtels à Mui Ne
Hôtels à Nha Trang
Hôtels à Phu Quoc
Hôtels à Quang Binh
Hôtels à Qui Nhon
Hôtels à Son La
Hôtels à Vinh
Economie
Economie
 

Le 11 janvier 2007, le Viet Namdevenait officiellement le 1507 membre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). L’accession à l’OMC marquait une étape importante et le succès du Doi Moi (renouveau), le processus  de réformes instauré en décembre 1986 lors du 6è congrès national du PCV, caractérisé par l’abandon de l’économie socialiste planifiée et l’apdoption prosessive de measures allant dans le sens de la liberalization et de l’ouverture économique.

Les succès économiques de l’année 2006, vingtième anniversaire du Doi Mo, concouraient à la celebration de ce que la presse nationale décrivait comme le “printemps”  vietnamien. A la fin de l’année 2006, le taux de croissance était essentiellement assure par le dynamisme des exportations (66 % du PIB) don’t la  valeur avait augementé de 23% par rapport à 2005.

 
 

 Principales resources

 

Le Viet Nam profite d’une fructueuse exploitation pétrolière : les reserves   sont estimées de 2.5 à 4 milliards de barils selon les sources. Les gisements , don’t la surface représente deux fois celle du pays, sont situés offshore, ce qui donne aux vieux conflit entre la Chine et le Viet Nam sur les Spratleys et les Paracels un nouvelle importante puisque la Chine, qui revendique ces territories, y a découvert d’importants  gisements. Principale recette d’exportation, le petrole doit cependant être en partie réimporté faute d’une  capacité de raffinage sur place. Les choses  devraient néanmoins évoluer, avec l’achèvement de la raffinerie de Dung Quat, au centre du pays.

Les ressources minières,encore peu exploitées, constituent un autre atout de taille pour le pays (reserves de bauxite, de phosphate, de chromite, de manganese…)

 

Les sélecteurs
 

L’agriculture, centre de la ville économique et sociale du Vietnam

L’argiculture occupe plus de 70% de la population active, 21% de la surperficie du pays et représente moins d’un quart du PIB. Les disparités régionales restent cependant très fortes. La production vient du Delta du Mékong et du delta du fleuve Rouge, tandis que les hauts plateaux et le Centre présentent  une situation que le géographe R.De Koninck  illutre par la métaphore de deux paniers de riz relies à une palanche. Il faut dire que l’argiculture revient de loin.

En quelques années, le Vietnam est devenu 2è exploitateur mondial de café(robusta). Il également  2è (ou selon les années, 3è) exportateur mondial de riz  et de poivre, 7è expotateur  de thé. Alors que les cours du robusta  sur les marchés mondiaux sont au plus bas depuis trente ans, le pays souhaite désormais  developer l’arabica (aujourd’hui seulement 2% de la production).

Le gouvernement vise ainsi pour 2010 une production de 600 000 à 700 000 tonnes de café don’t 20 – 30 % d’arabica. Beaucoup d’experts expriment leur scepticisme quant à ce projeet du fait que le Vietnam est dépourvu des conditions d’atitude necessaries pour que  sa production puisse révaliser en termes de qualitié avec celle de la Colombie, par exemple.

 

Industries
 
L’industrie lourde n’a jamais été très importante au Viet nam, excepté dans le Nord, ce qui le désavantage. C’est l’industirie légère et la construction qui tirent la croissance industrielle.  La métallurgie eet les industries mécaniques ont aussi leur part dans ce décollage. Un nouveau secteur textile tourné vers l’exportation ainsi que de très nombreuses usines agroalimentaires connaissent un essor non néglieable. Le principal problème auquel  se heurte le gouvernement est la restruction du secteur public industriel, car si les enterprises pubuliques réalisent 25 % du PIB, un pourcentage relativement  faible pour un économie anciennement planifiée, ce chiffre atteint 50% dans le domaine industriel. Habituées à produire sans souci d’efficacité ou de rentabilité, de nombreuses entreprises  sont presque irrécupérable. Cependant, meme obsolète, leur équipement représente un potentiel de production, et, surtout  le coût social des fermetures serait top élevé dans une situation de l’emploi déjà difficile. Le gouvernement leur a donc accordé peu à peu une plus large autonomie de gestion au fur et à mesure que les subventions se raréfiaient. Les enterprises qui ont correctement négocié la transition seront progessivement privatisées. Les crédits publics seront rédéployés vers les enterprises à caractère social ou stratégique : transport, énergie et defense. La contribution de l’industrie dans le PIB (plus de tiers) ne cesse de progresser.
 
Les services
 

Le secteur des services  est un des moteurs de croissance, poussée notamment par l’hotelierie et la restauration. L’industrie touristique est dopée par une progression constante des arrivées internationals.

Par ailleurs, selon la société Harvey Nash qui a récemment acheté le groupe SilkRoad base à Ho Chi Minh ville, le Vietnam serait en passe de devenir une destination privéligiée pour la sous – traitance informatique offshore.   

En effet, il possède la seconde plus grande croissance sur les produits domestiques après la Chine, et le pays est devenu la troisième destination d’offshore du sud-est de l’Asie. Le pays compte environ 80000 diplômés TI(Technologies de l’information), et leur nombre augmente de 9000 tous les ans.

 

Le tourisme dans l’économie vietnamienne.
 

Les tourismes presentment une importance source d’argent frais meme si aujourd’hui, en tant que destination, le Vietnam se situe loin dernière ses voisins et concurents  asiatiques comme Thailande, la Malaisie, l’Indonesie et les Phillipines. Ces dernières années, la région a de surcroît été affectuée par l’apparition des risques sanitaires comme le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et le grippe avraire.

A la difféence de la Thailand, de l’Indonésie ou des Phillippines, le Vietnam semble cependant encore preservé de la menace terroriste.

Les previsions sont très optimistes concernant l’activités touristique dans le pays qui devrait poursuivre sa croissance à un rythme très élevé et largement supérieur à la moyenne de la zone et à la moyenne mondiale. Selon les autorités, “ pour le quinquenat  2006 – 2010, le tourisme deviendra un secteur  clé de l’éconmie national, et le Vietnam sera une destination de choix pour les voyageurs étrangers “.  Il est prévu que le nombre de tourists étrangers au Vietnam augmente de 10% à 20%  par an durant la période 2006-2010 et atteigne 5,5 à 6 millions en 2010. Le chiffre d’affraires du secteur s’élèverait  en 2010 de 4 à 5 millions de dollars.

D’où sont originaires les tourists qui visitent le Vietnam? Pour près de 40% , ils viennent de Chine! En 2002, le marché chinois représentait 30%  de la demande touristique totale du Vietnam (la clientèle française représente environ 5% de cette demande), il en représentait 35% en 2004 et le chiffre pourrait monter jusqu’à 75% en 2020. Les professionels  du tourisme s’interrogent sur les consequences de la dépendance vietnamienne vis – à – vis de la clientèle chinoise, sur les adaptions qu’elle suciste et sur l’offre qui en résultera. Sera – t – elle compatible avec le goût des clientièle du Japon, de l’Amérique du nord et de l’Europe?

Autre particularité de la clientièle touristique qui se rende au Vietnam, les classes d’âge de 20-35 ans et de plus de 50 ans y sont beaucoup plus importantes que pour d’autres destinations.

Selon les statistique des organizations touristiques, la dépense touristique au Vietnam reste à base (de 300 à 700$) par rapport à la Thailande (de 1200 à 1500$) et à Singapour ( de 1500 à 2000$). Par ailleurs, beaucoup de touristes n’effectuent qu’un voyage de découverte et ne reviennent pas. Seuls 2 touristes sur 10 retournent au Vietnam. Encore un secteur où le potentiel est grand, mais où les progrès à accomplir le sont tout autant…

 

Spécificités de l’économie locale

 

Le problème de l’énergie
 

En avril 2005, cinq des six centrales du complexe électrique de Phu My, le plus grand en son  genre au Vietnam (EDF est partie prenant du projet pour le centrale  de Phu My 2.2 ), ont été inaugrées dans  le district de Tan Thanh, province de Ba Ria – Vung Tau (Sud). D’une capacité totale de 3,859 MW, soit 40 % de tout le système électrique du pays, les centrales de Phu My  founiront chaque année  plus de 23 milliards de kWh en consommant plus de 4,1 milliards de m3 de gaz.

A l’horizon 2020, le Vietnam souhaite également  s’équiper une centrale nucléaire d’une capacité de 2000 à 4000 MW.

La France est évidement intéressée, et plusieur enterprises ont d’ores et déjà participé  à des colloques et esquissé  des projets de cooperation : Commissariat à l’énergie atomique, Cogema, Framato, Areva, Electricié de France, Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire. En attendant, la population doit prendre patience et vivre avec l’inconvenient de fréquentes coupures d’électricité. “Nouveaux riches “ et “ toujours pauvres”. Les secteurs de l’éducation et de la santé : ce sont les laissés pour compte du développement, ce qui est forcément très inquiétant quand la moitié de la population n’a pas 25 ans.

L’afflux de capitaux a fait émerger une classe de nouveaux riches, mais une grande partie de la population assiste à la croissance sans en recuellir une miette.

Si, après 20 ans de Doi Moi, le Vietnam semble bel et bien avoir laissé derniere lui les sombres années de disette, qui avaient succeed à la fin de la guerre, il reste un long chemin à parcourir  pour confirmer les promesses du nouveau dragon et asseoir une prospérité solide et partagée par l’ensemble de la population.

 

Enjeux actuels :  La corruption et l’incompétence administrative
 

Concernant la corruption, les procès se succèdent de même que les declarations d’intention.

En fait, peu de changements même si récemment on a assisté à plusieurs arrestations dans les hautes sphères du pouvoir. Lors de l’année  qui a precede le Xè congrès du PCV ( avril 2006), les réservations concernant différentes affaires de corruption se sont multipliées.

Les scandales ont atteint un point culminant avec l’affaire dite “du PMU 18” ( Projet Management Unit ), portant sur le détournement de plusieurs millions de dollars d’aide étrangère  au  profit des hauts fontionnaires. L’affaire a entraîné l’arrestation de diverses personnalités et la  demission, le 4 avril 2006, de Dao Dinh Binh, ministre des Transports et des Communications. En novembre 2005, l’Assemblée nationale avait adopté une nouvelle loi anticorruption applicable au 1er Juillet 2006.
Today: Saturday, November 18, 2017
PRÉPARER VOS VACANCES ?
Nous vous aiderons à trouver toutes les informations concernant le tourisme au Vietnam
Destionation à choisir
Croisière Red Dragon - une des jonques le plus luxueuse en baie d'Halong 
Contact: hanoitours@hn.vnn.vn
Number of view: 11620 time
 ^ Haut de la page ^
A PROPOSE DE NOUS
Fondation et développement
Pourquoi nous?
Licence De Tour Opérateur
Notre équipe
Nos guides
Nos partenaires
Notre collaborateur français
Plan d'acces
Nos conseils
Contactez nous
GUIDE DU VIETNAM
Visa à l’arrivée
Vietnam géneral
Chronologie
La politique
Economie
Population
Religion
Les fetes
Adresses nécessaires
TRANSPORTS
VOYAGE DESTINATIONS
Guide du Cambodge
Guide du Laos
Guide du Birmanie
Voyage Yunnan Chine
Capitale de Hanoi
Ville de Huê
HCM Ville - Saigon
Baie d`Along
Mékong - Cantho
VOYAGE VIETNAM
Voyage classiques
Croisière du Mekong
Croisière d'Halong
Voyage de noces
Voyage d`aventures
Voyage avec des enfants
Voyage au Cambodge
Voyage au Laos
Voyage au Birmanie
 
KHOAVIET TRAVEL CO.,LTD - HANOI TOUR(S)
Adresse: 51 rue Hang Quat, District Hoan Kiem, Hanoi, Vietnam
Téléphone : +(84 4) 39380968
Fax: +(84 4) 39380969
Portable: +(84) 972865986 - Mlle.Hien - Tour opérateure
Portable: +(84) 988555690 - M. Thao NGUYEN - Le directeur
Mèl: hanoitours@vnn.vn ou info@khoaviettravel.com

Voyage Vietnam - Circuit au Vietnam - Voyage au Vietnam

 
Powered by ViTechNet.,JSC