Vietnam Voyage, Voyage vietnam, Voyage au Vietnam Laos Cambodge, voyage Indochina, Tourisme vietnam, Hanoi voyage
A Propose de Nous | Contactez Nous |  English |  Français
 
ONLINE SUPPORT

Mr.Thao
khoaviettravel1
Mme.HOUSSARD
khoaviettravel.fr

Voyage au Vietnam
Voyage au Indochine
Hôtels à CanTho
Hôtels à DaNang
Hôtels à Halong
Hôtels à Hue
Hôtels à NinhBinh
Hôtels à Sapa
Hôtels à Cat Ba
Hôtels à Chau Doc
Hôtels à DaLat
Hôtels à Haiphong
Hôtels à Hanoi
Hôtels à HoChiMinh
Hôtels à HoiAn
Hôtels à Lai Chau
Hôtels à Mui Ne
Hôtels à Nha Trang
Hôtels à Phu Quoc
Hôtels à Quang Binh
Hôtels à Qui Nhon
Hôtels à Son La
Hôtels à Vinh
Religion
Religion
Creuset des influences venues de Chine et de l’Inde, le Vietnam est un pays où se pratiquent des cultes extrêment divers que les années de communisme n’ont pu étouffer.

Très ouverts aux divers courants spirituals, les vietnamiens sont aseez naturellement oecuméniques, introduisant dans leur pantheon religieux des elements aussi divers que le Soleil et la Lune, Bouddha et Jésus, mais aussi les souffles vitaux, les ancêtres, Victor Hugo ou Ho Chi MInh,… Cela dit, les cultes les plus anciens forment la base commune qui donne sa connotation spécifique à la pensée vieetnamienne. Il faut citer en promier lieu le culte de la nature qui replace l’homme dans un contexte cosmique don’t il est à la fois le reflet, le maître et l’humble serviteur. Les pratiques animistes, le culte des pierres, des collines et des arbres constituent  le fonds original de la religion populaire vietnamienne.

Pour ce qui est de la religieuse, il faut savoir qu’elle est tourjours sous haute surveillance au Vietnam même si l’on assiste ces dernières années à une certaine ouverture.
 
Rites et cultes

La vie spirituelle quotidienne des vietnamien est liée au culte des ancêtres, à l’adoration des genies et au respect du calendrier luniaire qui rythme les cycles, les fêtes et les saisons.

 

Les culte des ancêtres
Fondé sur le grand respect dû aux aînés et aux personnes âgées et sur l’importance donée à l’hospitalité, il représente en fait la croyance fondammentale des vietnamiens. Le chef de famille responsable  exclusive du culte des ancêtres, a sur les siens une autorité de fait et des endroits de tutelle très étendus. A sa mort, le premier fils reprend le flambeau. Les respect de ce culte est capital. En effet, l’âme, après la disparition du corps, entreprend un long voyage vers le domaine des cieux, séjour des immortels, d’où elle pourra occasionnellement redescendre pour porter secours à la homage, des prières et des offrandes des vivants pour sortir triumphantes de ces migrations et déjouer les pièges que leur tendent les esprits malfaisants. Chaque habitation dispose d’un autel des ancêtres ( ban tho). On y trouve les phographies des défunts, des tablettes funéraires où siege l’âme  des disparus, des chandeliers, des offrances, fruits et fleurs, et quelques baguettes d’encens.
 
Le culte et des genies

Pour les vietnamiens, le respect du culte religieux , la peur des âmes errantes, don’t les tombes auraient été `soillées ou don’t  les champs auraient été nédligés ,sont des eventualities du quotidiens. Pour éloiger ces esprits à la recherché d’une âme isolée, ils doivent demander la protection de nombreaux genies. Chaque village en possède un ou plusieurs, logés dans des espaces consacrés ou dans des temples qui leur sont dédiés.

Il y a le génie du vent, celui des moissons, du marriage, de la fertilité et tous les genies malfaisants… dans les maisons, l’autel de “la triade domestique”, chargé d’offrandes, honore le genie du foyer, le genie  du sol et la déesse de la terre.

Les genies ne demeurent pas dans les maisons ou temples en permenance, leur effige n’y est présenté qu’au moment des fêtes et des ceremonies importantes.

Le rested u temps, ils vivent en solitaires dans des sortes de petites niches de pièrre, l’extérieur de la maison ou à la sortie des villages. Les jours de fête, on les porte en cortège jusqu’au village, pares de leurs plus beaux atours

 

Les grandes religions

- Le bouddhisme regroupe environ  10 millions de fidèles, soit environ 10 % de population.

- Le catholicisme regroupe près de 7 millions de fidèles, soit environ 8 % de la population.

- Le protestantisme compte 700000 fidèles, soit moins de 1% de la population

- L’islam réunit moins de 100000 fidèles .

- Du côté des sects, le caodaïsme dénombre plus de 2 millions d’adeptes  (soit environ 2 % de la population ) et le bouddhisme Hao Hao, 1,5 million.
 
La musique
La musique vietnamienne remonte à une époque très ancienne. Cet art joue un   rôle important dans la vie des Vietnamiens; chaque occasion étant animée d'un   d'instrument différent.

Les instruments les plus simples et primitifs ainsi que les plus sophistiqués   composent aujourd'hui un véritable trésor musical. Un grand nombre de chansons   et de musique font partie de la tradition culturelle vietnamienne. Il s'agit   entre autres de berceuses et de chansons pour enfants ainsi que de chants pour   les rituels et les festivals. Le patrimoine musical compte également des   charades, des mélodies, des poèmes et des déclarations amoureuses en chansons.   Certains airs sont exécutés par des groupes et d'autres accompagnent les   pièces de théâtre.

Les événements historiques ont grandement influencé sur la culture   vietnamienne avec l'intégration de différents genres musicaux. Les mélodies   appartenant au même genre musical varient beaucoup entre elles et entre   groupes ethniques. Par exemple, les berceuses des Kinh diffèrent beaucoup de   celles des Muong.

La musique traditionnelle a joué un rôle important dans la vie des Vietnamiens.   De nos jours, elle occupe encore une place importante dans leur vie   spirituelle. Certains genres font toujours partie de la vie culturelle des   régions rurales. D'autres sont reproduites afin de répondre à la demande du   public.

Les instruments les plus importants sont : les Monocordes, Dan Day, Dan K'ni,   Dan Nhi, Dan Nguyet, Dan Tranh, Dan Tam thap luc, Dan T'rung, Dan K'long Put,   Khen H'mong, Flûte H’Mong ou sao, Lithophone, Gongs, Tambourins

L'Artisanat :

L'orfèvrerie Au deuxième siècle, les Vietnamiens savaient déjà se servir de l'or et de   l'argent pour fabriquer des bijoux. Ces métaux se travaillent de trois façons.   On peut polir les métaux, sculpter des motifs, et, faire couler les métaux   pour leur donner une forme. La gravure permet aussi de mélanger l'or et   l'argent sur un même bijoux. À Hanoi, la rue Hang Bac, la rue de l'argent, se   spécialise depuis longtemps dans la fabrication et la vente d'objets en or et   en argent.

Les articles incrustés de nacre L'artisan utilise des éclats de perles et de coquilles d'huîtres pour   incruster des objets de nacre. Son travail est méticuleux et se fait en   plusieurs étapes. Il commence par tracer un modèle. Ensuite, il meule, scie,   perce et incruste les objets de nacre avant de meuler une dernière fois et de   polir. De nos jours, cette technique est utilisée dans la fabrication de   meubles. L'artisanat illustre des récits de la nature montrant des fleurs, des   papillons, des bananiers, et des oiseaux sur des mobiliers. Cet art a fait   monter la valeur des meubles en bois. Cette technique viendrait du village   Chuon dans la province de Ha Tay.

La ciselure et la gravure sur pierre Les artisans fabriquent des articles de valeur à partir de blocs de marbre :   bracelets, cendriers, statues de Bouddha et de jeune filles, fleurs et plantes   ornementales et des animaux tels que le chat et le paon.Au pied de Ngu Hanh   Son, c'est-à-dire la montagne de marbre à Da Nang, les villages de Khoan Khoai   et de Hoa Khe sont connus pour ce métier traditionnel.
 
Les laques poncées Les laques poncées sont fabriquées dans plusieurs pays. Le sumac, l'arbre qui   fournit les laques, est cultivé dans certains d'entre eux mais seul celui   planté à Phu Tho au Vietnam a le plus de valeur. Il produit une résine bien   meilleure qu'ailleurs. Ainsi, les laques poncées vietnamiennes sont connues à   la fois pour leur beauté et leur résistance. Au XVIIIè siècle, les gens du   district de Nam Ngu à Hanoi, se spécialisait dans cet art. Au début, les   artisans n'utilisaient que quatre couleurs : noir, rouge, jaune et brun. Avec   les années, la technologie a aidé à créer des produits encore plus   remarquables. Aujourd'hui, des articles tels que des tableaux, des vases, des   étuis à bijoux et à cigarettes, des échiquiers et des paravents sont renommés   sur les marchés domestique et international.
 
La céramique Au Vietnam, plusieurs villages tels que Tho Ha et Phu Lang dans la   province de Bach Ninh et Huong Canh dans la province de Vinh Phuc font de la   céramique. Bat Trang près de Hanoi serait le village de céramique le plus   ancien du pays; selon les archives historiques, ces produits étaient connus   avant le XVè siècle. Aujourd'hui, la céramique vietnamienne vient dans tous   les formats, de la petite tasse à la statue de Bouddha. Elle connaît du succès   autant au Vietnam que sur le marché international.
 

Le bronze La fonderie est l'un des arts traditionnels du Vietnam. La technologie a   permis de conserver plusieurs objets en bronze datant de l'époque antique. Il   y a près de 4 000 ans, les Vietnamiens faisaient fondre le bronze afin d'en   faire des armes et des outils. Des statues ont aussi été conservées montrant   les œuvres d'art de l'époque. Au fil du temps, les artisans ont continué à   fabriquer des objets et des outils facilitant le travail de tous les jours.   Parmi les œuvres d'art vietnamiennes connues, on compte une série de tambours   et d'autres reliques exposées à Hue comme les urnes du Palais impérial   (1659-1684), le cong grandiose (1677) et la cloche (1710) de la pagode de   Thien Mu, les Neuf canons (1803), et les Neufs urnes (1835-1837). De nos jours,   quelques villages sont réputés pour leur fonderie : Ngu Xa près de Hanoi,   Phuong Duc un disrict près de Hue et Phuoc Kieu dans la province de Quang Nam.
 
La broderie et la dentelle Dans le passé, la broderie était surtout réservée aux plus riches, aux temples   et aux pagodes. La technique de cet art est plutôt simple; elle compte cinq   couleurs soit bleu, vert, jaune, rouge et violet. De nos jours, en plus   d'avoir une fin utilitaire, la broderie sert de décoration. Les nouvelles   technologies ont contribué à la production de nouveaux articles tels que des   abat-jour, des dentelles, des serviettes, des draps, des kimonos et des taies   d'oreiller. Les portraits comptent parmi les œuvres les plus difficiles à   réussir; l'artisan peut travailler avec près de 60 fils de différentes   couleurs à la fois. La croyance populaire veut que la broderie provienne du   village de Quat Bong dans la province de Ha Tay.
 
Les articles de bambou et de rotin Le bambou et le rotin offrent un montant important de matériaux pour les   artisans. Le Vietnam a présenté ses articles de bambou et de rotin pour la   première fois à la Foire de Paris en 1931. Aujourd'hui, une gamme de 200   articles sont vendus à travers le monde : vases, corbeilles, plateaux, abat-jour   et assiettes à fruits... Ces articles sont légers, solides et résistent aux   termites.
Today: Sunday, September 24, 2017
PRÉPARER VOS VACANCES ?
Nous vous aiderons à trouver toutes les informations concernant le tourisme au Vietnam
Destionation à choisir
Croisière Red Dragon - une des jonques le plus luxueuse en baie d'Halong 
Contact: hanoitours@hn.vnn.vn
Number of view: 11603 time
 ^ Haut de la page ^
A PROPOSE DE NOUS
Fondation et développement
Pourquoi nous?
Licence De Tour Opérateur
Notre équipe
Nos guides
Nos partenaires
Notre collaborateur français
Plan d'acces
Nos conseils
Contactez nous
GUIDE DU VIETNAM
Visa à l’arrivée
Vietnam géneral
Chronologie
La politique
Economie
Population
Religion
Les fetes
Adresses nécessaires
TRANSPORTS
VOYAGE DESTINATIONS
Guide du Cambodge
Guide du Laos
Guide du Birmanie
Voyage Yunnan Chine
Capitale de Hanoi
Ville de Huê
HCM Ville - Saigon
Baie d`Along
Mékong - Cantho
VOYAGE VIETNAM
Voyage classiques
Croisière du Mekong
Croisière d'Halong
Voyage de noces
Voyage d`aventures
Voyage avec des enfants
Voyage au Cambodge
Voyage au Laos
Voyage au Birmanie
 
KHOAVIET TRAVEL CO.,LTD - HANOI TOUR(S)
Adresse: 51 rue Hang Quat, District Hoan Kiem, Hanoi, Vietnam
Téléphone : +(84 4) 39380968
Fax: +(84 4) 39380969
Portable: +(84) 972865986 - Mlle.Hien - Tour opérateure
Portable: +(84) 988555690 - M. Thao NGUYEN - Le directeur
Mèl: hanoitours@vnn.vn ou info@khoaviettravel.com

Voyage Vietnam - Circuit au Vietnam - Voyage au Vietnam

 
Powered by ViTechNet.,JSC